DRAKE & MOI

Drake

  • Depuis des années un criminel sévit sur notre planète.
  • Il s’en prend principalement aux femmes, en attaquant leurs cœurs avec des paroles enivrantes, et les amadouant avec un physique de bel éphèbe Canadien.
  • Cet homme est un serial lover et il se nomme Drake.

Ce rappeur, dont je viens de vous faire une description tellement cul-cul la praline qu’elle ferait passer Taylor Swift pour une camée accro aux amphét’, estampillé « rapper pour fille en fleur » n’a rien à envier à ses collègues du milieu du Rap. Parce que nous Drake on l’aime autant que Puffy, Booba et cie : on aime ces chansons, on chante « Hold on we’re going home » (ci-dessous) sous la douche, on l’imagine agenouillé nous demandant de l’épouser … Mais à défaut de pouvoir devenir Madame Aubrey Drake Graham, on peut commencer par porter un sweat avec son visage dessus. Qu’on se le dise l’union par la mode est la seule solution pour avoir un mariage heureux, et qui de JayZ, Booba etc peuvent se vanter d’avoir autant de fans prêtent à devenir leur moitié pour le meilleur et pour le pire ?

ITK

Sweat Drake Etsy 42,12 € ici

Advertisements
Tagué , ,

4 réflexions sur “DRAKE & MOI

  1. bro dit :

    J’étais certain en fait que Taylor Swiff était une camée accro à la meth en réalité, Ah.

  2. nkiyaworld dit :

    Très sympa ton article! Et oui, vive l’union par la mode!
    Bises.

  3. rp1989 dit :

    On ne peut pas lui enlever qu’il sait se rendre sexy. Rap rime souvent avec business donc mode aussi. (c’est un constat)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :