PINGEOT + CASIRAGHI & MOI

Charlotte-Casiraghi-Elle-France-Cover-2013-01

QUAND LA DISCRÈTE RENCONTRE LA SECRÈTE 

Ce titre pourrait être le nom d’un énième film français aux sensibleries potiches, et aux dialogues existentialistes. Mais au lieu de cela, ce titre pourrait être celui de l’interview que la princesse, Charlotte Casiraghi de Monaco a accordé au magazine ELLE cette semaine.

ELLE a le don de créer l’événement, et qu’elle ne fut pas ma surprise de lire que l’interview brillamment réalisée par la rédaction du magazine, est signée par Mazarine Pingeot. Oui la Mazarine, fille cachée  jusqu’à ses 20 printemps, de feu François Mitterrand. Après une entrée dans la vie médiatique sous les projecteurs des paparazzis, Mazarine poursuit une carrière littéraire comme auteur et professeur, tout en occupant les postes d’administratrice de l’institut François Mitterrand, et d’icone socialiste.

Mais son activité de journaliste semble inédite. Jusque là Mazarine s’était illustrée à travers des chroniques culturelles, alors pourquoi donc interviewer une icone de son époque, quand on en est également une ?

Et pourquoi pas ? Le génie de ce choix réside dans les similitudes qui rapprochent les deux femmes.

  • D’un coté Charlotte Casiraghi. Princesse, icone de mode, beauté médiatique et compagne du comique préféré des Français.
  • De l’autre Mazarine Pingeot qu’on ne présente plus comme « l’enfant cachée de la République », mais comme celle qui à réussi à s’émanciper de cette figure paternelle omniprésente.
  • D’un coté Charlotte orpheline de père, Stefano Casiraghi, à l’age de 4 ans. De l’autre Mazarine, orpheline de père depuis le décès du président en 1994.
  • D’un coté Paris, de l’autre Monaco.
  • D’un coté la frénésie médiatique, de l’autre l’hystérie médiatique.
  • D’un coté la volonté de conserver sa vie privée tout en incarnant un  personnage médiatique. De l’autre un désir de concrétiser ses aspirations personnelles discrètement, tout en évoluant sous le regard public.

Alors qui de mieux que la fille secrète devenue femme de lettre, pour interviewer la jeune discrète en quête de calme et de sérénité ?

Voila pourquoi il est intéressant de lire attentivement l’interview de Charlotte Casiraghi par Mazarine Pingeot dans ELLE cette semaine. Car plus qu’une simple interview d’une bête médiatique, ce différenciant par la patte de l’écrivaine férue de lettre qu’est Mazarine, ce papier à une double lecture. Oui cette interview est en réalitée une double interview, ou les mots prononcés par Charlotte, pourraient bien être ceux de Mazarine. Cette révélation subite, qui me saisi à la lecture du magazine, me conduit à me lancer dans un jeu des 7 erreurs, qui se traduirait ici par « le jeu des 7 points communs ».

  1. Aucun être humain n’a envie que tout le monde sache ce qu’il a mangé à midi !
  2. Elle a ce complexe de ceux que l’on attend au tournant, la peur de l’erreur
  3. (La fragilité) C’est dans l’écriture qu’elle l’a libère
  4. Alors, pourquoi ne pas vivre, et comme on l’entend ? Faire de sa passion son métier ?
  5. Une histoire qui convoque les fantasmes et les rêves, les projections et les fictions, une histoire qu’on vit de l’intérieur, et que l’extérieur transforme en objet de consommation
  6. Parce qu’elle était vouée à l’exposition
  7. C’est une enfant qu’on a du élever à l’abri

Mais plus qu’une envie paranoïaque de croire qu’il y’a des messages codés, distillés dans chaque parole prononcée par Charlotte auprès de Mazarine, l’intérêt de l’interview réside dans l’interview elle-même. Alors lisez ELLE sans vous en priver.

QUAND UNE FÉRUE DE LETTRE RENCONTRE UNE PLATONICIENNE MONÉGASQUE, ON EN RATE PAS UNE MIETTE !

Elle-logo-F9260BE490-seeklogo.com

http://www.elle.fr/

ITK

Publicités
Tagué , , , ,

4 réflexions sur “PINGEOT + CASIRAGHI & MOI

  1. Arnaud dit :

    D’une part merci de suivre mon blog d’autre part j aime beaucoup le tien!

  2. Anne dit :

    Charlotte Casiraghi une platonicienne ? si c’est Elle qui le dit…

  3. I must convey my appreciation for your generosity giving support to people that actually need guidance on this concern. Your special dedication to passing the message across came to be unbelievably practical and has all the time helped people like me to get to their desired goals. Your amazing useful publication means a lot to me and far more to my mates. Warm regards; from everyone of us.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :